Ausonio Tanda (Sassari 1926 – Roma 1998)

Formé à l’Institut des Arts de Sassari en 1950, il a remporté la “Ville de Sassari”. L’année suivante, il s’installe à Rome, où la culture romaine et celle de la Sardaigne réunis lui feront produire un tableau dramatique, de l’apparence énergique et synthétique. Ses sujets de prédilection sont les natures mortes et les pêcheurs, les tanneries, les pièges.

Ses expérimentation l’on conduit dans les années soixante à créer des œuvres à grand impact : tels que les «loups» dont les corps des animaux déformés transmets une énergie sauvage ou son oeuvre «Américains». L’artiste puise son inspiration dans les médias, et les rapports de presse à propos des révoltes Nele pour l’indépendance au Congo.

Tanda est angoissé par les recherches scientifiques. Pour lui, la recherche signifie l’insatisfaction constante. Il exprime se sentiment à travers des œuvres comme “les chiffres de ciborg”

Il mourut à Rome en 1998